Objectifs

Notre cadre stratégique complet

Notre programme trisannuel 2014-2016

 

L’objectif du M/F à moyen terme est d’intégrer davantage la perspective de genre, pour une égalité entre les femmes et les hommes dans la coopération belge et auprès des acteurs qui la portent au nord comme au sud.

Il se décline comme tel :

  • Favoriser la compréhension des enjeux internationaux et du développement selon une perspective de genre et l’acquisition d’un regard critique qui incite aux changements de valeurs, attitudes et comportements sur les plans individuels et collectifs.

  • Augmenter le nombre d’acteurs et d’actrices qui s’impliquent pour l’égalité entre les femmes et les hommes au Nord et au Sud.

  • Favoriser, au Nord et au Sud, la mise en œuvre effective de l’égalité et du respect des droits des femmes à travers l’empowerment individuel et collectif.

  • Susciter l’exercice actif des droits et responsabilités aux niveaux local et global pour un plaidoyer visant l'application de l’approche genre et le respect des droits des femmes.

Quelles sont nos stratégies ?

Les stratégies développées par le M/F s’inscrivent dans un continuum, une vision globale qui se fonde sur les principes de l’éducation populaire et de la recherche action. C’est ainsi que nos stratégies s’orientent autour de trois axes en interconnexion et évolution permanente : le plaidoyer/ la formation/ la recherche-action. Ces stratégies sont complémentaires et circulaires ; elles visent à faire avancer l’approche des droits humains avec une perspective de genre dans la coopération au développement chez les acteurs tant du Nord que du Sud. Ces stratégies sont développées en partenariat avec le sud, elles s’appuient sur un réseau informel d’associations de femmes et d’expert-e-s en genre, développé par le M/F au fur et à mesure des années (qui demande à être formalisé).

 

 

 

 

 

La mise en oeuvre 

Tous les 3 ans, l'équipe du M/F se réunit afin d'identifier les avancées et reculs concernant le genre au niveau national et international. Suite à cela, l'équipe programme des actions à mettre en oeuvre pour faire en sorte que les acteurs et les actrices de la coopération (politiques, agents administratifs, acteurs associatifs) se dotent de moyens et appliquent les grilles d’analyse, méthodes et pratiques de l’approche genre. Les méthodologies pour y arriver sont diverses; le M/F dispose de nombreuses ressources comme le référentiel de genre pour les formateurs-trices, des outils pédagogiques sur la participation citoyenne, pour travailler avec un public plus jeunes, des femmes ou des hommes. Enfin, l’évaluation des actions doit être permanente, les données utilisées au départ doivent être réactualisées de manière périodique. C'est un processus positif d'expérimentation progressive. A travers ses évaluations le M/F cherche à évaluer les résultats mais aussi les processus, les stratégies et les méthodologies mises en place.