Thématiques de A à Z

Instruments juridiques

« Les droits des femmes sont des droits humains »

Ce qui est une évidence et devrait être une réalité pour toutes et tous, n’est pas encore reconnu par tous ni partout dans le monde.

 

L’égalité des droits entre tous les êtres humains est un principe fondamental, reconnu dans la Charte fondamentale des droits humains. Pourtant, dans la sphère privée comme dans la sphère publique, au Nord comme au Sud, les femmes subissent quotidiennement des discriminations.

 

De instruments juridiques existent, mais ils sont souvent méconnus. Pour les acteurs du développement, tous ces engagements internationaux servent de base légale pour mener un plaidoyer politique qui portera ses fruits.

 

Le principe de l’égalité et de la non-discrimination est inscrit dans différentes Déclarations internationales et il est mentionné dans la Constitution de la plupart des États du monde. Le droit ou la loi se présentent souvent comme « neutres », ne faisant pas de distinction entre les humains. Mais l’expérience nous montre qu’ils n’offrent pas toujours de garantie pour lutter contre les discriminations faites aux femmes. En pratique, les femmes n’ont pas les mêmes droits que les hommes ou ne sont pas traitées de la même manière dans toute une série de domaines.

 

Les dispositions juridiques rentrent en ligne de compte pour permettre ou au contraire limiter l’accès et le contrôle des femmes et des hommes sur les ressources. Ce sont des éléments parmi d’autres mais ils sont très importants. Le droit et les lois sont des facteurs d’influence qui offrent des opportunités ou au contraire constituent des contraintes pour l’égalité entre les femmes et les hommes.

 

Instruments juridiques et bibliographie

 

 

 

Outils disponibles