Missions

La mission du M/F est de contribuer à changer les rapports de force Nord/Sud et hommes/femmes dans le sens de la solidarité et de la justice dans une perspective de genre.

La mise en évidence de la similarité des enjeux des relations Nord-Sud et des rapports de genre permettent de construire des synergies entre les associations de Belgique et du Sud. Le M/F contribue à la construction d’un mouvement mondial en faveur d’un développement solidaire et durable.

Cette mission s’appuie sur certains principes d’action. Le Monde selon les femmes :

  • lutte contre les mécanismes de domination Nord/Sud et hommes/femmes et développe une approche genre qui remet en question les rapports sociaux entre les sexes, soulignant leur construction sociale et leur hiérarchie. Il ne considère pas les femmes comme un groupe à part.

  • développe/adopte une approche critique du développement, parce que les femmes en restent le plus souvent exclues et sont victimes des mesures néolibérales qui ont pour effet de diminuer leur accès à l'enseignement, aux soins de santé, aux infrastructures, au travail, à la sécurité sociale. Partout dans le monde, des femmes dénoncent les conséquences du mal développement que le productivisme impose.

  • soutient et s'engage avec celles et ceux qui se battent pour un nouveau modèle qui intègre leurs droits et soit une alternative démocratique, sociale et environnementale viable. Pour le M/F, le développement va de pair avec le respect des droits humains, la participation citoyenne, l’amélioration des conditions de vie et du bien-être, la protection de l’environnement et la capacité des mouvements sociaux à faire évoluer les sociétés pour répondre aux nouveaux défis qui leurs sont posés.

  • favorise des stratégies d’empowerment où les femmes sont actrices de changement, capables de remettre en cause collectivement les rapports de genre dans leur travail, dans leur famille et plus largement dans des espaces politiques. Cette stratégie vise aussi à articuler le privé et le politique.

Le M/F fonde sa légitimité sur une double considération :

D'une part, le M/F élabore ses positions sur une analyse rigoureuse des problèmes abordés, s'appuyant sur des recherches–actions croisées par le regard des ONG dans trois continents et des récoltes de données sur le terrain. D'autre part, l'organisation porte les revendications de ses partenaires directs et indirects répartis dans plus de 40 pays et considérant qu'il est urgent de changer les pratiques, de faire évoluer les politiques et de promouvoir les droits des femmes et leur empowerment. Le M/F se situe non seulement dans la dénonciation des inégalités mais aussi dans la proposition des changements. Le M/F se veut un véritable catalyseur, au service des générations actuelles et futures, pour le changement.

Le M/F soutient ses partenaires du Sud et cherche à changer les rapports de force Nord-Sud dans le sens de la solidarité et de la justice, dans une perspective de genre. La mise en évidence de la similarité des enjeux des relations Nord-Sud et des rapports de genre permet de construire des synergies entre les associations (de femmes particulièrement) de Belgique et du Sud.