Nous soutenir

féminisme énergie renouvelable

 

 

 

 

 

 

Actuellement, les projets du Monde selon les femmes avancent concrètement sur le terrain grâce aux partenariats établis qui s'inscrivent dans une logique de développement durable tout en préconisant une intégration genre dans les projets.

Mais demain, le Monde selon les femmes aimerait aller encore plus loin dans ses combats et enrichir son niveau de communication. Pour accomplir cette démarche, l'association est soutenue par la Coopération belge. Grâce à un cofinancement, l'ONG a la possibilité d'étendre encore plus loin son champ d'activité. Le principe de ce cofinancement repose sur une relation multiplicatrice, c'est-à-dire : si le Monde selon les femmes apporte 1 euro, la Coopération lui en assure 3.

Le Monde selon les femmes cherche le soutien de celles et ceux qui désirent participer à la construction d'un monde solidaire, favoriser l'égalité entre les femmes et les hommes, permettre la réalisation de projets concrets au Nord et au Sud.

Tout don supérieur à 40 € est DEDUCTIBLE FISCALEMENT - Mention "Don - exonération fiscale"

  

Faire un legs à l'humanitaire, vos héritiers y gagnent

Legs en duo : le fisc paie !

Si vous décidez de léguer une partie de vos biens aux personnes de votre choix et la partie restante à une institution agréée (ONG), cette dernière prendra en charge tous les droits de succession. Cette formule allège vos héritiers de toutes charges, elle est également bénéfique aux associations qui œuvrent pour un monde plus juste

Exemple :

Legs ordinaire

Christiane qui habite Anvers décide de léguer 25.000 EUR à son cousin, Bruno. Elle ne lègue rien à une organisation. Bruno doit payer 45% de droits de succession (taux en Flandre pour les oncles, tantes, neveux, nièces et toute autre personne), soit 11.250 EUR. Après paiement des droits de succession, il ne reste plus que 13.750 EUR à Bruno.

Legs en duo

Christiane souhaite toujours léguer 25.000 EUR, mais cette fois-ci, elle lègue 15.000 EUR à Bruno et 10.000 EUR au Monde selon les femmes. Bruno ne paie pas les droits de succession, ils seront pris en charge par le Monde selon les femmes qui paiera 45% de droits de succession sur les 15.000 EUR et 8.8% sur ses propres 10.000 EUR. Bruno reçoit donc 15.000 EUR net et grâce au geste de Christiane, des jeunes hériteront d'une éducation et des soins de santé de base.

 

Pour toute information :

 

Nos comptes contrôlés sont publiés en toute transparence sur:

LogoDonorinfo

Nous adhérons au code éthique de l'AERF. Cela implique que les donateurs, collaborateurs et employés sont informés au moins annuellement de l'utilisation des fonds récoltés.