Avec le Sud

«Un développement sans les femmes est un développement contre les femmes »

En Belgique comme dans les pays d’Afrique et d’Amérique Latine dans lesquels Le Monde selon les femmes travaille, notre approche repose sur une vision à long terme. Notre organisation cherche à créer des liens et tisser des réseaux entre des associations qui soutiennent l’égalité entre hommes et femmes du Nord et du Sud, et aussi entre associations du Sud, en vue d’échanger sur nos réalités et nos pratiques, développer ensemble une vision critique de nos sociétés, construire des plaidoyers et mettre en place des outils de sensibilisation et de formation.

En participant à des réseaux, en mettant en œuvre des actions de collaboration ponctuelles et en soutenant financièrement des partenaires au Sud, le Monde selon les femmes renforce également les luttes politiques pour plus de justice sociale et pour l’égalité des droits entre les femmes et les hommes, tant au Nord qu’au Sud :

1. Partenariats:

Depuis 2007, avec le soutien du Fonds André Ryckmans (FAR), le Monde selon les femmes a décidé d’appuyer directement des partenaires d’Afrique de l’Ouest, d’Afrique des Grands Lacs et d’Amérique latine. Le Monde selon les femmes a tissé des partenariats avec les organisations suivantes :

Le Monde selon les femmes a également signé une convention de collaboration avec Mamas for Africa pour le programme 2017-2021 en RDC.

Pour en savoir davantage sur nos partenaires, les thèmes abordés et les derniers évènements en date, voir notre brochure de présentation des Projets Sud (éd. 2012) et l'onglet Actu Sud. 

2. Collaborations dans le cadre d’actions spécifiques, notamment autour d’un travail de plaidoyer, de recherche et/ou de formation: voir un exemple de collaboration récente avec l’association CECYM en Argentine dans le cadre de la campagne prostitution. Un autre exemple est celui du travail effectué avec IDEF en République démocratique du Congo.

3.Participation dans des réseaux : après des années de pratique du regard croisé – notamment à travers la revue Palabras, le projet RAAC ou de la 11e RIFS, Le Monde selon les femmes continue d’interagir avec de nombreux acteurs/trices de changement et de développement. Pour avoir une vue d’ensemble sur les différents réseaux dans lesquels notre association est active au niveau belge, européen et international, voir la page « réseaux de mobilisation ».

4. Echanges de pratiques genrées : Le M/F a élaboré de manière participative un canevas de collecte d’expériences concrètes. Ce canevas, qui sert de guide, a été construit avec des participant-e-s de la formation internationale "Genre comme condition de développement durable" organisée depuis 2002 en Belgique.